Deux lectures estivales

À l’approche des vacances, KMag vous suggère deux lectures pour égayer vos moments post-course.

Utile méditation

Conférencière, autrice et consultante en yoga pour sportifs ainsi qu’en santé et bien-être, Mireille Massé nous fait découvrir une des huit branches du yoga : la méditation. Souvent considérée dans le milieu sportif comme trop ésotérique ou pas assez dynamique, la méditation s’avère toutefois complémentaire à la pratique d’activités physiques. Et pas besoin d’y consacrer des heures, car cinq minutes chaque jour – conseil simple de l’autrice – constituent une manière d’être à l’écoute de son corps et de son esprit. Ces minutes peuvent très bien être investies en bougeant ; s’initier à la méditation consiste d’abord à l’essayer dans le mouvement.
Au fil des pages, Mireille Massé propose des outils afin de voir le yoga autrement, comme la méditation formelle ou informelle et des techniques de respiration. Elle y démystifie les multiples bienfaits de la méditation et du yoga, chacun expliqué dans un contexte sportif. Des témoignages de coureurs tels Patrice Godin, Daniel Lequin et Florent Bouguin corroborent la théorie à l’aide de faits vécus.

Méditation sportive : atteignez vos objectifs en pensant autrement, Mireille Massé, Édito, 192 pages, 22,95 $

Prise 2

En 2016, Joan Roch, ultra-marathonien de haut niveau, lançait deux petites bombes. L’une était médiatique – la parution du livre Ultra-ordinaire, journal d’un coureur – et l’autre a été beaucoup plus surprenante, balancée pendant sa participation à l’Ultra-Trail Australia en mai 2016 : « Je termine cette course, mais après, c’est fini. Plus jamais ça ! »

Ultra-ordinaire 2, odyssée d’un coureur est la suite attendue de l’histoire pas banale de ce père de trois enfants, programmeur informatique, photographe, journaliste et conférencier à ses heures. Encore une fois, son livre au graphisme très soigné et aux photographies hors de l’ordinaire nous transporte dans son monde. L’auteur nous raconte son parcours des cinq dernières années : pas toujours facile et semé de doutes, de douleurs et de joies. La fin de son couple et sa nouvelle histoire d’amour avec la romancière et coureuse Anne Genest (« tout comme Harry a rencontré Sally ») est à l’origine de sa liberté renouvelée.

Ses projets de 2020 – Bigfoot, Triple Crown solo ou officiel – tombent à l’eau à cause de la pandémie. C’est alors qu’une idée folle et improvisée surgit : franchir la distance entre le mont Joli, qui offre une vue imprenable sur le rocher Percé, et le mont Royal, au beau milieu de Montréal. C’est-à-dire, en pleine pandémie, 1135 km en 14 jours… et en sandales ! Une ode à la persévérance. « Trois ans pour comprendre qu’être heureux, dans mon cas, implique de courir sur le fleuve Saint-Laurent gelé d’en rapporter quelques images, d’acheter un aller simple en bus et de revenir du bout du monde en courant. Oui, malgré les engelures, les drones noyés, les virus planétaires et les bactéries épidermiques, j’adore ça. Et j’en redemande », écrit Joan Roch.

Ultra-ordinaire 2, odyssée d’un coureur, Joan Roch, Les Éditions de l’Homme, 256 pages, 29,95 $

 

Le magazine KMag

Évidemment, il y a aussi votre magazine préféré à lire et relire !!

Courez vite vous procurer votre copie à l’un des 3500 points de distribution (kiosques à journaux, Maisons de la presse, dépanneurs) partout au Québec.

Ou abonnez-vous dès maintenant !