L’art fait battre le cœur des coureurs

La marque québécoise de chaussures de course Math Sport, devenue Yul, s’allie à l’artiste québécoise de renommée internationale Claire Desjardins pour faire vibrer la communauté de coureurs avec des produits hauts en couleur.

« Yul, c’est la rencontre de trois créateurs : une artiste, un entrepreneur ainsi que le graphiste Nicolas Morin, de Curious, qui a conçu la nouvelle image. Nous cherchons à créer une émotion, à engendrer un sentiment de fierté à chaque foulée, et la nature très joyeuse de Claire se reflète dans son œuvre My Vanity, dont le motif habille cette collection. Nous sommes vraiment satisfaits du résultat et nous souhaitons collaborer avec des artistes à chaque nouvelle collection », confirme le fondateur de l’entreprise, Mathieu Raymond.

Brava / Gophrette Power

Dans la vidéo de lancement, Claire Desjardins fait un parallèle entre le monde de l’art et celui du sport qui, selon elle, génèrent tous deux une forme d’énergie lorsque nous les pratiquons. L’artiste et triathlète Lysa Jordan, associée à l’entreprise québécoise Brava, est tout à fait d’accord. C’est d’ailleurs l’amour du produit qui l’a poussée à proposer à Brava la création d’une collection personnalisée de vêtements de triathlon. « Mes œuvres sont fortement inspirées du mouvement de l’eau, et j’avais envie de les voir bouger dans un peloton de nageuses et de cyclistes. Le résultat est très impressionnant ! »

Tous sont d’avis que la collaboration va bien au-delà du simple choix d’une œuvre. « Claire est une artiste d’expérience passionnée et hyper généreuse. Nous partageons les mêmes valeurs de qualité, et elle nous a donné des trucs qui nous ont évité des erreurs tout au long du processus », souligne Mathieu Raymond. Lysa Jordan abonde dans le même sens : « Développer une collaboration porteuse exige beaucoup d’humilité de tous les intervenants. Chacun possède son expertise, et pour que la chimie opère, il faut s’impliquer en partageant ses zones de génie. »