Présenté par New Balance
Équipement

L’emblématique Fresh Foam 880

New Balance, l'une des marques les plus respectées dans le monde de la course à pied, vient de lancer la dernière version de son modèle phare, la Fresh Foam 880v14. Cette chaussure emblématique, réputée pour sa fiabilité et son confort, a été repensée pour offrir une expérience de course encore meilleure.

Le peloton élite du QMT 2024

  • Sebastien Durocher

Le Québec Mega Trail a l’habitude de composer un peloton élite de coureurs québécois, canadiens et étrangers. Et l’édition 2024 ne fera pas exception avec plus de 37 athlètes élite qui compétitionneront dans les différentes épreuves.

Du nombre, notons 30 athlètes du Québec et du Canada, en plus de 7 représentants américains et de quelques concurrents européens.

« Encore cette année, nous sommes extrêmement fiers d’accueillir des coureurs de haut niveau dans les sentiers de la région. C’est une première vague d’athlètes que nous dévoilons, mais plusieurs grosses pointures, dont certaines qui préparent leur calendrier du World Trail Majors, pourraient s’ajouter à cette magnifique liste. QMT 2024 sera plus compétitif que jamais, ça promet ! » – Jean Fortier, directeur général et fondateur de Québec Mega Trail

100 MILES : des records qui pourraient tomber

Tant chez les hommes que chez les femmes, plusieurs athlètes seront en bonne posture pour décrocher les records de parcours détenus par Sangé Sherpa (Népal) et Kelsey Hogan (Canada).

La championne sera d’ailleurs de retour pour défendre son titre, elle qui avait pulvérisé son propre record l’an dernier. L’Ontarienne Viktoria Brown, détentrice du record canadien de 100 miles, tentera de lui ravir les honneurs, tout comme la Polonaise Dominika Stelmach dont le record personnel au marathon est de 2 h 36, et la Québécoise Mylène Sansoucy qui a le parcours de 160 km dans sa mire depuis sa création en 2021.

Anthony Lee (États-Unis), Ihor Verys (Canada), Dave Stevens (Canada) se disputeront la première place chez les hommes et tenteront de compléter l’épreuve sous la barre des 19 h 35 min 52 s laissée par Sangé Sherpa.

Plusieurs Québécois pourraient aussi monter sur la plus haute marche du podium. Elliot Cardin, huitième au 100 km du Black Canyon Ultra en 2022, ainsi que Philippe Poulin, qui avait terminé troisième l’an dernier au QMT-100 MILES, derrière Kevin Biggs et Pierre-Olivier Campagna, essaieront eux aussi de remporter l’épreuve reine.

QMT-110 : chaude lutte québécoise chez les hommes

L’épreuve de 110 km mettra en lumière le savoir-faire québécois puisque le Charlevoisien David Savard-Gagnon, deuxième au 40 km de l’Oisans Trail Tour, en France, ainsi que Yannick Bernard, premier au Gaspesia 100 miles 2023, seront de la partie.

Le Québécois d’adoption Benoit Gaillard (France), qui a remporté l’Ultra du Fjord du Saguenay 100 miles, rivalisera également pour atteindre la plus haute marche du podium. S’ajoutera à eux le coureur Marvin Foucher, qui lors de la dernière édition, avait été victime d’un malaise à quatre kilomètres de la ligne d’arrivée alors qu’il était le grand meneur. Il promet donc sa revanche!

Chez les femmes, l’Américaine Samantha Stimac, qui a terminé sixième à l’épreuve de 100 km lors du dernier Canyons Endurance Runs by UTMB, sera à surveiller.

Du grand potentiel sur toutes les distances

Le QMT-80 comptera aussi son lot de têtes d’affiche, dont Eric LiPuma (États-Unis), septième au 80 km du World Trail Running Championships 2023 et Ryan Sullivan (États-Unis), troisième à l’édition 2023 du JFK 50 miles. Geneviève Asselin-Demers, gagnante du QMT-110 l’an dernier, sera assurément l’une des figures à battre chez les dames.

L’épreuve de 50 kilomètres accueillera notamment l’étoile montante Amélie Simard. Âgée de seulement 20 ans, la Saguenéenne avait causé la surprise l’an dernier en s’emparant de la première place du QMT-50. Elle viendra ainsi défendre son titre cette année.

Chez les hommes, l’américain David Kilgore, qui avait été victime d’une vilaine chute sur la tête l’an dernier, tentera de se reprendre. Kilgore a notamment remporté le World Marathon Challenge 2023, qui consiste à courir (et gagner) sept marathons en sept jours sur sept continents.

Au QMT-25, le public devra surveiller l’Américain Grant Colgan ainsi que le Québécois Samuël Poher, qui avait terminé deuxième l’an dernier sur la même distance. Il essaiera de remporter la victoire à la maison. Noémie Saint-Laurent, qui a empoché une médaille de bronze au P’tit Train du Nord 2023, fait partie des espoirs féminins. Celle qui en est à ses balbutiements en course en sentier risque d’épater par son fort potentiel.

Source : communiqué de presse