Souvenirs du marathon d’Ottawa

  • Marathon Ottawa

Le marathon d’Ottawa occupe une place spéciale dans le cœur de bien des coureurs. Il est pour plusieurs le premier rendez-vous compétitif du printemps. Et que dire de l’ambiance unique dans la capitale fédérale durant ce long weekend de course à pied ! Retour sur quelques souvenirs mémorables.

***

Il y a quelques semaines, les organisateurs du plus grand événement de course au Canada ont annoncé que les courses qui devaient se dérouler ce weekend, soit les 23 et 24 mai, étaient annulées en raison de la pandémie de la Covid-19. La nouvelle a créé de fortes réactions sur les médias sociaux. Mince consolation : une course virtuelle donne aux inscrits la chance de recevoir leurs médaille et chandail en courant ou en marchant par eux-mêmes.

***

À mes débuts comme coureuse, j’entendais souvent parler de la Fin de semaine des courses d’Ottawa Tamarack. « Fais-tu Ottawa cette année? Viens-tu au voyage organisé avec le Club à Ottawa? Es-tu inscrite à Ottawa? » Je devinais bien qu’il y avait un p’tit quelque chose d’unique, d’incomparable, de spécial… Il m’a fallu le vivre par moi-même pour ensuite marquer à mon agenda ce rassemblement annuel obligatoire – j’y suis allée près de 10 fois.

  • Le marathon d’Ottawa c’est une ville – en fait deux – qui vibre pour la course à pied, le temps d’un long weekend.
  • Ce sont des milliers de personnes, des coureurs certes, mais des spectateurs qui se massent le long du parcours pour encourager des amis, des voisins, des inconnus.
  • Ottawa (dit tout court) c’est la manière sympathique et affectueuse qu’ont les coureurs de nommer ce rendez-vous incontournable.
  • Le parcours panoramique : le départ sur Elgin au petit matin, les tulipes dans le parterre de l’Hôtel-de-Ville, la belle rue Queen-Elizabeth, les ponts qui parfois nous cassent les jambes, le bruyant viaduc sous la 417, l’arche d’arrivée, les gradins remplis de public, le parc où on retrouve nos proches…

On a déjà hâte à l’an prochain !