12 Résultats pour auteur: Guy Thibault

Quelle intensité d’entrainement améliore le plus la performance ?

D’autres estiment que l’enchaînement de sprints améliore rapidement l’aptitude aérobie. De nombreuses recherches vont dans ce sens. Mais on imagine mal préparer une course particulièrement longue uniquement avec des sprints, sans compter le risque de blessure. Et on ne sait pas si les effets marqués des séances ... Afficher plus...

Science X Courbatures

Pour apprécier la réduction de la performance pouvant en découler, des scientifiques ont dépouillé une quarantaine d’études pertinentes, touchant au total 336 coureurs dont 30 femmes. Il en ressort que plusieurs mesures physiologiques pendant la course sont affectées, surtout 48 heures après l’exercice ayant ... Afficher plus...

L’effet du sillonnage !

À l’aide d’analyses biomécaniques et de projections mathématiques, une équipe américano-brésilienne estime qu’à la vitesse pour courir un marathon en 2 heures (21,1 km/h, soit un rythme de 2 min 50,6 s/km), 7,8 % de l’énergie dépensée par un coureur de 52 kg sert à vaincre la résistance de l’air. En ... Afficher plus...

Immersion en eau froide : bon ou mauvais ?

Une équipe scientifique australienne a dépouillé 52 études pertinentes et conclu qu’après un exercice intense, s’immerger dans l’eau froide ne restaure pas nécessairement la force musculaire ni la flexibilité davantage qu’un repos passif, mais a cependant un effet salutaire sur la puissance musculaire, les ... Afficher plus...

Différences des genres

Un rapport de recherche récent fait état des points suivants. L’efficacité de la foulée et l’endurance varient beaucoup d’une personne à l’autre, mais ces paramètres ne sont pas globalement différents entre les femmes et les hommes. Cependant, la mécanique de la foulée des femmes n’est pas identique à ... Afficher plus...

Combien de séances d’EPI par semaine ?

En fait, on peut exécuter toutes ses séances d’entrainement de façon intermittente, à condition qu’elles ne soient pas toutes difficiles. Après chaque séance d’EPI de degré de difficulté élevé, il s’agit de s’allouer une ou deux journées de récupération passive ou d’EPI de degré de difficulté ... Afficher plus...

Pourquoi cesse-t-on de s’améliorer ?

Quand on s’entraine en course à pied, le degré d’amélioration des performances auquel on peut s’attendre dépend essentiellement de trois éléments. Primo, l’amélioration est proportionnelle à la charge et à la qualité de l’entrainement. Par exemple, les gains de performance sont plus prononcés si on ... Afficher plus...

Utile de s’entrainer en descente ?

Quand on s’entraine en vue d’une course sur parcours vallonné (par exemple, le marathon de Boston, un cross-country ou un ultratrail), il faut évidemment préparer ses muscles à l’important travail excentrique auquel ceux-ci devront faire face. Quand les muscles se contractent tout en s’allongeant (comme ... Afficher plus...

Est-il vrai que les femmes battront un jour les hommes en course de fond ?

Les meilleures performances mondiales en course de fond s’étant améliorées plus rapidement chez les femmes que chez les hommes au fil des ans, les auteurs ont fait une simple extrapolation linéaire pour conclure qu’à partir de 1998, la meilleure performance mondiale féminine au marathon serait meilleure que celle ... Afficher plus...

Bloquer sa respiration

On peut par exemple faire une vingtaine de sprints de 5 à 6 secondes entrecoupés d’une période de récupération d’une vingtaine de secondes. Avant chaque sprint, on expire, puis on bloque la respiration jusqu’à la fin de la pointe d’effort. Enchaîner de telles répétitions suffocantes n’est pas facile ... Afficher plus...