Conseils 2.0


Course polaire

Nul besoin de courir dans la toundra pour expérimenter un froid polaire. Au Québec, il n’est pas rare que la température descende sous les –30 °C, et c’est sans compter le vent, omniprésent, qui peut aisément faire baisser le mercure en deçà de –40 °C. Il faut donc être adéquatement préparé à affronter le froid ... Afficher plus...

Garder le rythme

Conseils pratiques Pochette de téléphone intelligent pour femmes Original, de Koala Clip Ingénieuse alternative au brassard, cette pochette à clip se fixe dans le dos, sur les bretelles du soutien-gorge ou de la camisole de sport. Le sachet muni d’une fermeture éclair est résistant à la transpiration et se lave à la machine. ... Afficher plus...

Le retour au jeu

Notre collaborateur François Lecot, kinésiologue et entraîneur depuis une vingtaine d’années, Christiana Bédard-Thom, psychoéducatrice, consultante en préparation mentale et candidate au doctorat en psychologie du sport, de même que la rédactrice en chef Marianne Pelchat nous éclairent sur la façon de mieux gérer ce retour... Afficher plus...

Bien digérer sa course

Jour de course Pour certains, des symptômes se manifestent à l’étage supérieur : nausées, brûlements d’estomac, reflux gastriques et même vomissements. Pour d’autres, c’est l’intestin qui fait des siennes : crampes, ballonnements et diarrhées avec arrêts d’urgence ! Vous faites partie de ces gens que le système ... Afficher plus...