Entraînement


L’apologie de la marche

La marche se pratique sans entrainement préalable et à la vitesse qui nous convient. C’est une excellente manière de tonifier la musculature des jambes et de solliciter les muscles stabilisateurs du tronc. De plus, la pression du pied au sol favorise un meilleur retour du flux sanguin des jambes vers le cœur et le cerveau. Quand on ... Afficher plus...

L’arthrose de la hanche

L’arthrose de la hanche est caractérisée par une dégénérescence du cartilage qui recouvre les os formant l’articulation coxo-fémorale : le fémur, ou os de la cuisse, et l’os coxal, ou os iliaque, situé au niveau du bassin. L’arthrose était là avant cette sortie, mais elle ne vous faisait pas mal, puisqu’elle peut être ... Afficher plus...

Trois Vrai ou Faux

La marche permet de récupérer d’une fatigue aiguë engendrée par l’entrainement ou la compétition. Vrai. Une séance ou deux de marche par semaine d’une durée de 45 à 90 minutes peut très bien servir de journée de repos actif pour récupérer au cours d’une semaine d’entrainement exigeante. D’ailleurs, dans la ... Afficher plus...

Je zwifte, tu zwiftes, nous zwiftons

S’entrainer Pour la portion entrainement, une des options est de faire une sortie libre dans un des « mondes » – vous roulez alors en même temps que d’autres cyclistes réels connectés un peu partout sur la planète, et libre à vous de débuter et de terminer au moment qui vous convient. Il existe également un mode entrainement ... Afficher plus...

Comment bousiller une course ?

La semaine avant la course Oublier l’affûtage. (Consultez la chronique DÉBUTANTS d’automne 2021.) Cette période précédant une course, qui varie de cinq à sept jours pour la distance de 5 km et jusqu’à trois semaines pour le marathon, vous permet de récupérer afin de consolider vos adaptations physiologiques. Faire une ... Afficher plus...

La fracture de stress métatarsienne

La fracture de stress ou de fatigue métatarsienne se manifeste par l’apparition d’infimes fissures sur la diaphyse d’un os métatarsien, à l’avant du pied. Contrairement à la fracture tout court, elle survient non pas en raison d’un traumatisme soudain, mais plutôt à cause de l’excès de petits stress répétés lors des ... Afficher plus...

Douleurs abdominales

En sports cycliques d’endurance, comme la course à pied, la natation et le cyclisme, les maux énumérés ci-dessus appartiennent à deux catégories : les problèmes gastro-intestinaux (PGI) et les douleurs abdominales transitoires liées à l’effort (DATE). Ils sont causés par la position du corps durant l’effort, les stress ... Afficher plus...

Deux mythes en triathlon

Mythe : Le triathlon nécessite beaucoup de matériel et coûte cher. Réalité : Vous n’avez pas besoin d’un vélo à plusieurs milliers de dollars ni d’équipement dernier cri pour prendre part à un triathlon. Les seuls accessoires requis sont un maillot de bain, des lunettes de natation, un vélo en bon état et des chaussu... Afficher plus...

Les blessures de surmenage

Les facteurs psychosociaux jouent aussi un rôle dans le développement des blessures de surutilisation. Les facteurs individuels, tels que l’esprit de compétition, le perfectionnisme et la dépendance à l’égard de l’identité sportive (bigorexie), influencent le risque de blessure par surmenage, tout comme les facteurs ... Afficher plus...

Différences des genres

Un rapport de recherche récent fait état des points suivants. L’efficacité de la foulée et l’endurance varient beaucoup d’une personne à l’autre, mais ces paramètres ne sont pas globalement différents entre les femmes et les hommes. Cependant, la mécanique de la foulée des femmes n’est pas identique à celle des ... Afficher plus...