Reportage


S’en aller chez le diable

Si vous souhaitez une chouette sortie d’une dizaine de kilomètres comportant de la déclivité, mettez le cap sur la Paroi de l’Aube, le plus populaire des quatre sommets du mont Sir-Wilfrid. De là, à 740 m d’altitude, on domine la municipalité de Ferme-Neuve. Quoique la vue se révèle prenante au point culminant et qu’on ... Afficher plus...

FKT pour les intimes

Après 25 heures, 5 minutes et 19 secondes, j’ai bouclé, en compagnie de mon acolyte Jean-François Michaud, la boucle du sentier Zen nature, qui sillonne la topographie accidentée de Saint-Zénon, dans l’arrière-pays de Lanaudière. Sous la chaleur étouffante du mois d’août, nous avons crapahuté sur 61 km, parcourant 2100 m ... Afficher plus...

Je cours donc je sue

Source de fierté pour certains (« moi, je ne sue jamais »), source de gêne pour d’autres, la sueur, qu’on le veuille ou non, est un élément essentiel des mécanismes permettant aux humains de performer dans un environnement chaud. Qu’est-ce qui fait que certains athlètes réussissent mieux que d’autres sous ces climats et ... Afficher plus...

Des sentiers en santé ?

Il y a quelques années, j’ai lu l’excellent livre Ultra-ordinaire de Joan Roch, grande source d’inspiration dans le monde des coureurs. L’ultramarathonien raconte que lors d’une course longue distance, l’afflux de bipèdes cramponnés a transformé une portion de piste en terrifiante glissade de boue. L’anecdote du ... Afficher plus...

Pourquoi cesse-t-on de s’améliorer ?

Quand on s’entraine en course à pied, le degré d’amélioration des performances auquel on peut s’attendre dépend essentiellement de trois éléments. Primo, l’amélioration est proportionnelle à la charge et à la qualité de l’entrainement. Par exemple, les gains de performance sont plus prononcés si on s’entraine ... Afficher plus...

Le coin des applis

HealthFit Si vous vous entrainez à l’aide de la montre intelligente Apple, cette application pourrait être un excellent complément. Non seulement elle vous permettra d’exporter facilement vos entrainements vers d’autres plateformes comme Strava, mais elle rassemblera et analysera également toutes sortes de données afin de vous ... Afficher plus...

Retomber en amour

Même si j’étais blessé et que je venais de courir un marathon quelques semaines plus tôt, je n’ai pas pu résister lorsque j’ai appris qu’une joyeuse délégation de membres de mon ancien club de triathlon Les Chickens s’organisaient un week-end dans la ville de l’amour, Philadelphie. Parti le vendredi matin de Montr... Afficher plus...

La Jacques-Cartier par son arrière-pays

Après 20 km de ski de fond et une ascension presque ininterrompue de 600 m de dénivelé, j’ai les chevilles massacrées par mes grosses bottes de ski hors-piste 75 mm (que je n’avais pas cassées au préalable, donc ma faute), le dos trempé de sueur refroidie me faisant frissonner, et un estomac vide qui rêve d’une poutine comme ... Afficher plus...

Quand la privation stimule la créativité

En prévision de l’été 2020, le calendrier de courses d’Élise Gellé déborde. En outre du Québec Mega Trail et du Défi des escaliers, elle planifie la conquête des 46 sommets des Adirondacks dépassant les 4000 pieds, en plus de reluquer d’autres courses. Au début de mars, la Montréalaise est gonflée à bloc. Rien ne peut ... Afficher plus...

Moi, besoin d’un coach ?

Un coach ? Très peu pour moi ! Je suis mon propre entraineur, ce qui signifie que mes performances sportives m’appartiennent en propre. J’en tire une immense et sincère fierté depuis plus de quinze ans – cinq en ce qui a trait à la pratique du triathlon. Force est toutefois de constater que l’approche self-made-man a ... Afficher plus...