Triathlon


Le gros bon sens à vélo

Notons d’emblée qu’il est rare, en vélo de route, qu’une chute soit causée par le cycliste lui-même. Généralement, les chutes sont dues à d’autres cyclistes imprudents et à l’insouciance collective ou, encore pire, à une voiture. Et mis à part un casque, remarquons que la protection d’un cycliste sur la route se ... Afficher plus...

Options d’hiver

Le rameur Un des meilleurs exercices qui s’offre à vous et qui gagne à être connu est le rameur, car il fait travailler de la tête (disons des épaules !) aux pieds. La poussée y est similaire à celles du vélo et de la course, et quand les pieds sont attachés au rameur, la traction ressemble à celle exercée à vélo. Quadrice... Afficher plus...

L’affaire est dans le sac

Le triathlon exige beaucoup de préparation et de matériel, surtout le jour de la course. Coup d’œil sur les articles à glisser dans son sac. Afficher plus...

Les combinaisons isothermiques (wetsuits)

Je me souviens, au début de ma carrière de triathlète, il n’y avait qu’une seule marque de wetsuit au Canada : Bare. Deux modèles : manches longues et manches courtes. Une seule épaisseur sur l’ensemble de la combinaison. Aucune élasticité, et l’unique raison de la porter était de ne pas avoir froid. Elle prenait une ... Afficher plus...

De coureur à triathlète en passant par duathlète

Première chose : prendre en compte que, la course étant fort possiblement votre discipline forte, vous débuterez au bas de l’échelon dans les autres disciplines. Même si vous êtes un coureur vétéran, un certain apprentissage sera nécessaire, et peu de transfert autre que la capacité aérobie se fera dans les autres sports. ... Afficher plus...