Qui dit Mont-Tremblant pense spontanément ski, village piéton, animation, plaisirs et gourmandises. C’est tout vrai! Qu’on soit fan de sport ou de type cocooning, peu importe la zone qu’on choisit (Centre de villégiature, parc national ou autres), Mont-Tremblant offre plusieurs pistes à suivre pour vivre des moments uniques dans un environnement plus grand que nature.

Qu’on opte pour la randonnée en raquette, le ski ou la motoneige, il y a tant à faire. Parmi toutes les activités disponibles, trois trésors cachés offrent toutefois une expérience aussi unique que sécuritaire.

3 PISTES À SUIVRE

Alex Harvey au Parc du Mont-Tremblant

Ski de fond

Saviez-vous que le parc national du Mont-Tremblant est généralement moins achalandé en hiver qu’en été ? Pour partir à l’aventure en toute tranquillité, on opte pour la Piste du Lac-Poisson. Ici, c’est beau en grand. Parlez-en à Alex Harvey, venu découvrir la piste l’an dernier ! Sur ses parcours, le parc national offre plusieurs relais où s’arrêter déguster sa baguette et son bout de fromage. À noter que Ski de fond Mont-Tremblant entretient aussi les pistes du Golf Manitou. Une option moins sportive mais tout aussi spectaculaire.

Vélos d'hiver - Fat bike - au Mont-Tremblant

Fatbike

On dit de Mont-Tremblant qu’il est le nouvel Eden du fatbike. Parmi plus de 50 kilomètres de tracés, le Sentier le Lynx est à suivre. En partant du Centre de villégiature, on se réchauffe sur la piste double de la Villageoise-de-Mont-Tremblant avant de rejoindre le Lynx. Ce parcours, facile et roulant, longe la magnifique rivière du Diable. En quête d’adrénaline ? Un peu plus de cardio via les sentiers Grand Pic et Gorge, accessibles sur le même parcours juste après le pont Jackrabbit. Sachez que le réseau offre pas moins de 10 sentiers faciles (35,8 km au total – dont le 18 km plat et double du P’tit Train du Nord) et 13 sentiers intermédiaires (13,2km).

Ski nordique au Mont-Tremblant

Ski nordique

Le parc national du Mont-Tremblant offre 112 km de sentiers non damés et non patrouillés. On craque pour la « Bouche de la Diable » qui, exceptionnellement cette année, n’offre qu’une portion en sentier linéaire et ce, jusqu’au refuge de la Cache. Depuis le stationnement du refuge La Ouache, le sentier totalise 14, 9 km soit près de 30 km aller-retour. Une belle grosse journée de marche ! Le long du parcours, on admire au passage de belles cascades, deux rivières, une petite chute, une frayère ainsi que des vestiges d’un patrimoine bâti associé à une ancienne station biologique. Dépaysement vous dites ?

Quelques consignes
Toutes les activités et commerces en opération respectent en tous points les exigences de Santé Publique du Québec. Et vous ? Avant le départ, assurez-vous d’avoir en main une carte d’accès qu’on se procure en ligne. Pour en savoir plus, visitez mont-tremblant.ca. Vous planifiez une activité ? Consultez les mesures gouvernementales en vigueur sur quebec.ca.

UNE FRINGALE?

On rentre au chalet ou à la maison, un repas « pour emporter » sous le bras. Une belle façon d’encourager l’économie locale et de s’offrir un festin de saveurs. Plutôt dernière minute ? Plusieurs restaurateurs offrent le service de livraison à domicile.

mont-tremblant.ca