Présenté par New Balance
Équipement

L’emblématique Fresh Foam 880

New Balance, l'une des marques les plus respectées dans le monde de la course à pied, vient de lancer la dernière version de son modèle phare, la Fresh Foam 880v14. Cette chaussure emblématique, réputée pour sa fiabilité et son confort, a été repensée pour offrir une expérience de course encore meilleure.

Courir deux fois par jour ?

  • Shutterstock

Dans le monde des sports d’endurance, il est fréquent de voir les athlètes expérimentés s’entrainer deux fois par jour sur une base régulière. Cette pratique est-elle recommandée au coureur du dimanche ? Bref exposé des bénéfices, mises en garde et modalités liés à cette stratégie d’entrainement.

Pour les adeptes de course à pied qui souhaitent augmenter leur charge d’entrainement, courir deux fois par jour est une des stratégies à privilégier. Précisons cependant qu’il est souhaitable de déjà courir cinq ou six jours par semaine pour un volume hebdomadaire d’au moins une soixantaine de kilomètres avant de considérer courir deux fois dans la même journée.

Une façon prudente et efficace d’introduire dans sa routine d’entrainement deux séances de course lors d’une même journée est de viser deux séances de jogging à basse intensité d’une trentaine de minutes chacune en planifiant idéalement un minimum de six heures de récupération entre les deux sorties. Au fil du temps, on allongera progressivement la durée des séances des jours où on court à deux reprises.

Dans les débuts, il est conseillé de doubler les séances d’entrainement seulement une ou deux fois par semaine même si les coureurs expérimentés qui réalisent des volumes d’entrainement d’une centaine de kilomètres par semaine tirent des bénéfices du fait de courir deux fois par jour plusieurs fois par semaine.

Lors des journées où on court à deux reprises, on préconisera deux sorties d’une durée similaire en privilégiant une première légèrement plus longue. Éviter que la deuxième séance soit la plus volumineuse favorisera notamment une meilleure récupération en prévision des prochaines journées d’entrainement.

Une répartition efficace de la charge

Au-delà de l’augmentation de la charge d’entrainement, courir deux fois par jour quelques fois par semaine assure aux coureurs aguerris une meilleure répartition de la charge d’entrainement, en plus de diminuer le stress mécanique et de réduire le risque de blessure. À volume hebdomadaire total équivalent, il est moins exigeant de répartir le nombre de kilomètres effectués sur un plus grand nombre de sorties.

Il importe néanmoins de faire attention de ne pas dénaturer son programme d’entrainement en introduisant systématiquement deux séances par jour. Il y a des avantages sur le plan physiologique à maintenir de longues sorties ou des séances par intervalles volumineuses dans une routine hebdomadaire d’entrainement. Ce peut donc être une bonne stratégie de choisir les journées de récupération active à basse intensité pour faire deux sorties. À l’inverse, les jours où une séance intense est au programme, il est généralement préférable de se limiter à une seule séance d’entrainement.

L’aspect pratique

Pour les athlètes qui courent plusieurs dizaines de kilomètres par semaine et qui ont des obligations familiales, professionnelles ou scolaires complexifiant l’organisation de leur entrainement, deux sorties de courte durée en une même journée sont parfois plus faciles à intégrer à l’horaire qu’un seul entrainement d’une durée plus longue. À titre d’exemple, un coureur peut prendre l’habitude de réaliser une première sortie d’une trentaine de minutes en matinée, avant sa journée de travail ou d’études, de même qu’une deuxième de durée similaire en fin de journée plutôt que de consacrer une heure en continu à l’entrainement, ce qui lui permettra de cumuler le même volume de course quotidien.

En résumé

Courir deux fois par jour est une méthode intéressante à inclure de façon occasionnelle à sa routine d’entrainement. Cela ne doit pas être une fin en soi, mais plutôt un moyen à privilégier pour qui veut effectuer des volumes d’entrainement élevés afin de répartir efficacement la charge d’entrainement hebdomadaire.

 

Félix-Antoine Lapointe est l’entraineur-chef des Équipes du Québec en athlétisme.

 

Pour en apprendre davantage sur la performance en course à pied, abonnez-vous dès maintenant.