Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale

  • Shutterstock

Plusieurs mois d’entraînement vous rapprochent de votre objectif de la saison : le marathon. Vos longues sorties sur route éveillent toutefois une nouvelle douleur qui, sans s’intensifier, apparaît de plus en plus tôt durant les entraînements : une gêne sur le côté externe du genou.

Votre longue sortie du dimanche se déroulait sans anicroche, mais voilà qu’à la moitié de la distance parcourue, la douleur réapparaît sur la face latérale externe de votre genou droit. Quelques minutes plus tôt, vous ressentiez un simple inconfort, et vous peinez maintenant à marcher ! Impossible de plier le genou !

Une visite chez un professionnel de la santé spécialisé en course à pied vous donne l’heure juste : vous souffrez d’un syndrome de la bandelette ilio-tibiale, la deuxième pathologie la plus fréquente chez le marathonien. Vous vous rappelez d’ailleurs avoir déjà vu des coureurs s’arrêter en bord de route lors d’événements de course, pour masser et étirer le côté externe de leur genou. Un mal bien répandu… Dans votre cas, l’apparition de cette blessure s’explique par un volume d’entraînement trop élevé.

Signes et symptômes clés

  • Douleur à la face latérale externe du genou sans traumatisme préalable.
  • Douleur à la palpation ressentie à l’épicondyle latéral du fémur.
  • Activités douloureuses : course à pied à vitesse et cadence lentes sur des surfaces régulières et descendantes.

La bandelette est un gros fascia reliant la hanche au genou. Certains mouvements entraînent une compression-friction de cette membrane sur une proéminence osseuse du fémur, l’épicondyle fémoral latéral ; le déplacement, en réalité minimal, est suffisant pour irriter la bourse ou le coussinet graisseux situés entre la bandelette et le fémur. Ainsi, des mouvements répétés de flexion-extension du genou, fréquents dans la mécanique de course, peuvent induire des forces compressives et causer les douleurs. Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale doit être pris au sérieux, car si les recommandations d’usage ne sont pas respectées, vous risquez de traîner ce mal bien longtemps.

Lisez la suite de la chronique Blessures dans le numéro d’été 2020.

Blaise Dubois est phyisothérapeute, fondateur de La Clinique Du Coureur et coauteur du livre La santé par la course à pied.