Montres intelligentes

L’époque où notre montre de course indiquait tout simplement la vitesse et la distance est bel et bien révolue.

Témoin fidèle de nos performances, le moniteur d’entraînement est de plus en plus sophistiqué et connecté. Difficile de s’y retrouver dans cet univers hautement technologique ? Nous listons les éléments à prendre en compte en vue de faire un choix éclairé !

Pour commencer : vos besoins

On ne le répétera jamais assez : avant d’acheter, vous devez savoir ce que vous voulez !

Vous aimez la simplicité ? Les modèles d’entrée de gamme ont généralement tout ce qu’il faut pour un bon entraînement : GPS intégré qui calcule rythme, vitesse, distance et temps écoulé.

Manquer un appel ou un texto vous angoisse, vous ne pouvez courir sans musique, vous êtes le roi de Strava ? Privilégiez des fonctions de communication élaborées, un écran couleur tactile bien lisible, la possibilité de télécharger de la musique et de connecter vos écouteurs sans fil.

Vous consacrez vos soirées à faire des statistiques, et vos courbes de performance vous excitent ? Assurez-vous que vous pourrez personnaliser l’écran d’affichage et consulter vos données sur une plateforme web conviviale affichant tout un tas de graphiques.

Vous pratiquez plusieurs sports, souvent dans une même séance d’entraînement ? Choisissez un modèle multisports qui vous permet de passer d’une activité à l’autre sans devoir l’arrêter, qui mesure les données de natation, a un cardiomètre au poignet et se synchronise avec une sangle de poitrine pratique à vélo.

Vous fuyez la ville et la montagne est votre terrain de jeu pendant des heures ?

Intéressez-vous à l’autonomie de la batterie, à la présence d’une boussole ainsi que d’un altimètre, et surtout à ce que l’appareil soit robuste – il ne craindra pas de tomber au sol ou de frapper un arbre – et ait des fonctions GPS poussées qui vous ramène chez vous au cas où !

Vous passez la plupart de vos entraînements sur la piste ? Vous aimerez une montre qui facilite le compte des tours et la gestion des intervalles tout en ne nécessitant qu’un minimum de manipulation, qui affiche un résumé du dernier effort et contrôle la distance et la vitesse au poignet lors des entraînements intérieurs.

S’informer avant d’acheter

Que ce soit sur le site web du fabricant, via les nombreux blogueurs qui diffusent les images de leurs essais, dans votre magazine de course favori ou encore auprès du conseiller de votre boutique de sport préférée, prenez le temps de les consulter avant d’acheter. Vérifiez les garanties : personne n’est à l’abri d’un bris, et il est sécurisant d’apprendre qu’il sera facile de traiter avec le service après-vente. Acheter chez un détaillant spécialisé procure habituellement de l’aide et des conseils avisés concernant les ajustements après achat ou la réparation ou le remplacement d’un produit défectueux.

Nouveauté ou continuité ?

Les compagnies ne cessent de lancer de nouveaux modèles toujours plus performants ; ainsi, les prix des montres des années passées baissent, alors vérifiez si l’appareil demeurera sur le marché afin de bénéficier des fonctionnalités. Dans le même ordre d’idée, si vous avez déjà une montre connectée, considérez poursuivre avec le même fabricant afin de conserver votre historique, à moins que vous ne partagiez vos données avec une application tierce.

Moniteur d’activité ou montre d’entraînement ?

Les moniteurs d’activité qui nous suivent 24 heures par jour et sept jours sur sept sont très prisés. En outre de miser sur des fonctions de connectivité et de fournir une tonne de renseignements sur votre santé et vos mouvements, ils sont ordinairement vendus à plus bas prix. Sur les modèles les moins coûteux, le GPS n’est cependant pas intégré, ce qui oblige le coureur à avoir avec lui son cellulaire afin de capter le signal. Esthétiques et souvent plus menues, ces montres sont faites pour être portées toute la journée… et toute la nuit !

Critères à surveiller

Voici les critères à prendre en compte de façon à profiter au maximum de votre nouveau joujou techno.

  • La compatibilité du système d’exploitation et des applications de votre montre avec les appareils que vous possédez déjà.
  • La rapidité et l’efficacité à capter le signal satellite.
  • La fréquence des intervalles GPS et la précision des données en temps réel.
  • L’autonomie de la batterie lorsque toutes les fonctions sont utilisées, de même que le temps de recharge.
  • Les options de personnalisation d’affichage et la quantité de données disponibles sur un même écran.
  • Le nombre de lecteurs optiques au poignet, pour la précision de la mesure de la fréquence cardiaque, et la compatibilité avec une ceinture cardiofréquencemètre.
  • La lisibilité de l’écran (surtout passé 40 ans !), la sensibilité de la fonction tactile… et la présence de boutons pour pallier toute situation.
  • La durabilité des connecteurs et des ports USB, et un chargeur tenant bien en place, dont le fil est assez long.
  • Le confort du bracelet, sa respirabilité… et la possibilité de le changer !

Ce qui s’en vient

Les données utilisateur valent leur pesant d’or, et tous les grands fabricants tentent d’augmenter leur intelligence d’affaires en mesurant le moindre de nos mouvements. Dans les prochaines années, il n’y aura pas que les montres qui seront connectées : chaussures et vêtements fourniront toutes sortes d’informations. Déjà, l’entreprise états-unienne Halo propose un casque d’entraînement qui stimule vos capacités d’apprentissage en activant vos neurones, pour ensuite formuler des recommandations d’amélioration en fonction de vos résultats ! Muni de cet attirail, il n’y a aucun doute, vous saurez tout, tout, tout. Il ne vous restera qu’une chose à faire : courir !

Un grand merci à Stéphane Dufresne, copropriétaire de la boutique Le Yéti Trois-Rivières, pour sa collaboration à cette chronique et ses judicieux conseils. [leyeti.quebec]

 

Montre de courseMoniteur d’activitésMontre multisportsMontre spécialisée
Modèles à comparerGarmin Forerunner 35 : 200 $

Polar M200 : 190 $

Timex Ironman GPS : 130 $

Fitbit Charge 3 : 200 $

Garmin Vívosmart 4 : 180 $

Samsung Gear Fit2 Pro : 100 $

Samsung Galaxy : 420 $

Fitbit Ionic : 350 $

Garmin Forerunner 645 Music : 580 $

Apple Watch Nike+ (GPS + cellulaire) : 649 $

Polar Vantage M : 390 $

Polar Vantage V : 680 $

Garmin Fēnix 5 Plus : 1050 $

Suunto 9 Baro : 770 $

PrixDe 130 $ à 200 $ De 100 $ à 200 $De 350 $ à 649 $De 680 $ à 1050 $
On aimeSimplicité d’utilisation

Navigation intuitive

Légèreté

Fréquence cardiaque au poignet

Écran tactile

Suivi 24/7

Applications variées

Coach personnalisé

Multisports

Connectivité

Écran couleur et tactile

Suivi 24/7

Autonomie de la batterie

Fonctions GPS poussées

Durabilité et solidité

Adaptée à l’ultramarathon et au triathlon

On surveilleQualité de l’écran

Possibilité de téléchargement et consultation des données

Signal GPS par cellulaire

Passage d’activité

Écran minuscule

Compatibilité

Navigation

Prise en charge des données de natation

Compatibilité

Navigation

Interface de données

 

Ce qu’en pense KMagExcellents choix pour une première montre avec GPS intégré qui n’est pas compliquée. Un rapport qualité-prix difficile à battre avec, en plus, une bonne précision des données.Si la course fait partie de votre routine santé et que de toute façon vous sortez muni de votre cellulaire en vue de chanter à tue-tête dans le quartier, c’est l’option polyvalente par excellence pour les adeptes de courtes distances.Elles ont chacune leurs forces et leurs faiblesses, il vous faut donc savoir ce qui est important pour vous, mais en gros, quoi que vous choisissiez, vous ne manquerez de rien !Si vous n’avez peur de rien (surtout pas du prix) et que la performance est votre critère de choix numéro un, allez-y pour la totale. En situation extrême, contrairement à vos jambes, elle ne risque pas de vous lâcher !