Sous le soleil de la Barbade

L’hiver ne sautera certainement pas son tour cette année. Il faudra encore composer avec le froid, la neige et la glace. À moins de retarder l’arrivée des conditions de course hasardeuses en visitant la Barbade lors du Run Barbados Marathon Weekend. Guide de vacances-course.

Fondé il y a plus de 30 ans, le Run Barbados Marathon Weekend est un événement de course à pied regroupant cinq épreuves, du mile au marathon, réparties sur trois jours au début du mois de décembre – période durant laquelle, au Québec et au Canada, il est impossible de trouver un terrain propice à pousser la machine pour un ultime défi aérobique avant la fin de l’année. La formule est plus qu’invitante.

Le cadre est paradisiaque : tous les parcours partent de l’esplanade sur Bay Street, à quelques pas de la plage de sable blanc de la baie de Carlisle. Les palmiers font quasi office d’arche de départ-arrivée.

La fin de semaine débute par un mile le vendredi soir. Cette épreuve est fort populaire auprès des résidents de l’île. L’an dernier, au-delà de 700 participants ont pris le départ dans une ambiance carnavalesque, certains portant des accessoires colorés et lumineux.
Le samedi, les coups de pistolet du 5 km et du 10 km sont donnés, respectivement à 16 h 00 et 16 h 45, une fois le mercure légèrement descendu (sic). En 2018, une bienfaitrice pluie a tempéré davantage l’atmosphère.

Du côté du demi-marathon et du marathon, c’est à l’aube le dimanche matin que s’élancent les coureurs. Cela signifie prendre le départ à 5 h 00 et donc avoir une routine pré-course très, très nocturne. On évite ainsi en grande partie la chaleur et l’humidité ; en prime, on profite en cours de route d’un magnifique lever de soleil doré.

Si l’ampleur de la tâche ne fait pas peur, les adeptes de volumineuses séances d’entraînement peuvent même combiner les distances et relever les défis Or (mile, 10 km, 42,2 km), Argent (mile, 10 km, 21,1 km) ou Bronze (mile, 5 km, 21,1 km). Chaque épreuve est récompensée par une médaille, sans compter que les défis comportent en outre une médaille commémorative distincte.
L’attrait du Run Barbados réside dans l’offre variée d’épreuves que, en solo, en couple, en famille ou entre amis, on allie en une agréable formule runcation : run et vacation.

***

La Bardade est une île de la mer des Caraïbes légèrement décalée de l’arc antillais. Elle a longtemps été la plus british des îles britanniques des Antilles. Elle révèle maintenant sa personnalité bien à elle : festive. Come for the rum, stay for the fun, disent les natifs. Le rhum est véritablement l’essence de la culture locale. On dénombre entre 1000 et 12 000 rum shops, des buvettes plus ou moins improvisées où l’on sert à manger et à boire jusqu’au petit matin. C’est à la renommée distillerie Mount Gay qu’on dégustera le plus ancien rhum du monde.

Bim – surnom de la Barbade – possède un littoral de 97 km bordé à l’est par l’océan Atlantique, parfait pour le surf, et à l’ouest par la mer des Caraïbes, exquise pour la détente. On compte quelque 80 plages de sable blanc immaculé. Destination soleil par excellence, la Barbade jouit d’une température moyenne quotidienne de 26 oC, d’une pluviométrie moyenne de moins de 6 mm et de 3000 heures d’ensoleillement par an.

***

Rendez-vous sportif convivial et sans prétention, le Run Barbados Marathon Weekend accueille tout de même chaque année un contingent de l’élite canadienne. Cette tradition remonte à 1984 grâce à Alan Brookes, directeur de Canada Running Series (lire encadré). Les coureurs aguerris ont donc droit à des lapins de cadence de luxe.

Les parcours aller-retour longent le panoramique bord de mer et traversent Bridgetown, la capitale et la plus grande ville de l’île. Les coureurs enjambent ensuite le pont tournant Chamberlain, au cœur du centre historique, site du patrimoine mondial de l’UNESCO. À la sortie de la ville, voilà l’avenue Rihanna – oui, oui, cette petite île des Antilles est également le lieu de naissance de l’interprète de We Found Love. À divers endroits sur le trajet du demi-marathon et du marathon, les participants aperçoivent l’eau cristalline de la mer des Caraïbes entre les bâtiments coloniaux et les maisons Chattel – maisons de bois traditionnelles déplaçables. Ces points de vue surprennent et diffèrent des bancs de neige en devenir à la même période quelques degrés de latitude plus au nord. L’idée de faire saucette dans l’étendue d’eau viendra assurément à l’esprit de plusieurs, dont les « pauvres » marathoniens qui, sous un soleil de plomb, doivent boucler le trajet une deuxième fois alors que les demi-marathoniens se désaltèrent d’eau fraîche et savourent les fruits tropicaux.
Après ce bel effort physique, quoi de mieux qu’un peu de farniente ? Les options sont variées, tout comme les itinéraires de découverte de l’île.

***

Quoi faire ?

Excursion en catamaran Cool Runnings : La sortie sur l’eau d’une demi-journée inclut musique, bouffe et rum punch !

Safari sur l’île : La balade en jeep fait découvrir l’île, son histoire, sa faune et sa flore.

Exploration de la grotte de Harrison : Sous la surface de la Terre se trouve l’un des trésors naturels de la Barbade. La galerie souterraine fait 2,3 km de long.

Dégustation de rhum à St. Nicholas Abbey : Cette maison de plantation datant du mi-XVIIe siècle a été transformée en musée et en distillerie.

Yoga chez Naniki : Centre de mieux-être, Naniki propose aussi de l’hébergement en chalets et une randonnée facile d’une heure le dimanche matin suivie d’une séance de yoga et d’un petit-déjeuner slow food.

***

Influence canadienne

Alan Brookes et ses acolytes de la Canada Running Series sont associés au Run Barbados depuis une trentaine d’années. Alan Brookes a pris part à l’événement une première fois en 1983, puis régulièrement du milieu des années 1980 jusqu’au milieu des années 1990. Chaque fois, il encadrait un tour organisé où l’on retrouvait des coureurs d’élite canadiens. Par la suite, Run Barbados a connu de sérieuses difficultés, et l’organisation n’a pas été en mesure de répondre au défi. Le grand manitou de la Canada Running Series a alors cessé de participer à l’événement jusqu’à ce que le vainqueur du Marathon de Londres de 1982 et secrétaire de l’Association of International Marathons and Distances Races (AIMS), Hugh Jones, l’incite à prendre la direction de la course de 2000 à 2003. Depuis ce temps, Run Barbados a retrouvé sa magie !

***

Carnet de voyage

Vol

Air Canada et WestJet effectuent des vols quotidiens vers la Barbade, avec escale à Toronto. Prix selon la saison.

Hébergement

Du tout-inclus 5 étoiles au bed and breakfast en passant par la villa chic, il y a de tout pour toutes les bourses.

Saveurs locales

La bière Banks, une pilsner lager à basse fermentation de couleur pâle et claire, produit une mousse blanche imposante. À siroter bien fraîche.

Le Cuzz Cutter, une spécialité bajan, est un sandwich de filet de marlin servi dans un petit pain farci de fromage, de laitue et de sauce moutarde et miel.

Le marché d’Oistins. Très animée les vendredis soirs, cette zone à restaurants en plein air offre des plats typiquement barbadiens à base de poisson et de fruits de mer. Les étals des vendeurs artisanaux regorgent de peintures, de bijoux, de souliers en cuir et autres souvenirs locaux.

***

L’auteure a été invitée par Barbados Tourism Investment.